Notre équipe engagée autour d’une activité porteuse de sens

30 emplois créés depuis 2012
dont 21 travailleurs en situation
de handicap

Créer des emplois non délocalisables pour des personnes en situation de handicap

Le recyclage des gobelets plastiques a un bénéfice emploi supérieur à leur incinération ou enfouissement compte tenu des opérations de collecte sélective, de tri, de traitement, de conditionnement et d’accompagnement vers l’emploi de personnes en situation de handicap, ce qui nous permet de garantir une forte valeur ajoutée sociale.

Mesurer notre impact social

Nous menons une mesure d’impact social construit sur le projet LE PLASTIQUE FRANÇAIS avec l’accompagnement de l’agence ELLYX. L’objectif est d’avoir une approche coûts/bénéfices et une démarche qualitative menées de front pour illustrer au mieux les impacts attendus.
D’un côté nous évaluons le retour sur investissement pour la puissance publique :
pour 1€ investi, l’activité LE PLASTIQUE FRANÇAIS génère un retour financier sur le territoire de 1,65€ sous formes de recettes sociales et fiscales ou de réductions de dépenses.
Pour nos clients, nous étudions sur le long terme dans quelle mesure la mise en place de l’offre de service LE PLASTIQUE FRANÇAIS entraîne une modification des comportements des différentes parties prenantes : salariés, employeurs, financer, investisseurs, industriels/plasturgistes.

Fédérer les acteurs locaux autour du projet

Nous associons toutes les parties prenantes du territoire : Université de Bordeaux, ADEME, Conseil Régional, France Active, fondation CCAH, institutions et société civile et les fédérons autour du projet.