11 avril 2017

Trois opérateurs de tri LPF, Franck, François et Jérôme, ont pu suivre au cours du mois de mars une formation sur la plasturgie. Elle a été dispensée au lycée polyvalent Val de Garonne à Marmande en collaboration avec le GRETA et LE PLASTIQUE FRANÇAIS (LPF).

Cette formation de deux jours a été l’occasion pour eux d’en apprendre plus sur la matière plastique et de mieux comprendre les enjeux de son recyclage.

 

Une première journée théorique

Cette première étape s’est focalisée sur l’aspect théorique de la matière plastique : activité économique, composition, fabrication…

Grâce à ce cours, ils ont pu élargir leur connaissance sur la plasturgie et avoir un aperçu de la diversité des matières plastiques.

Pour clôturer cette journée, Franck, François et Jérôme ont pu fabriquer des gobelets en plastique à l’aide d’une presse à injecter (photo ci-dessous).


 

Une deuxième journée pratique

Une semaine plus tard, les trois agents de tri sont retournés au lycée pour suivre leur deuxième et dernier jour de formation. Cette seconde étape s’est concentrée sur une dimension technique. Ils ont eu l’occasion de faire des expériences sur différentes matières plastiques : la flottaison et la combustion. C’est à l’aide de ces procédés que l’on peut les reconnaitre.

 

Une reconnaissance manuelle essentielle

Le PP et le PS (Polypropylène et Polystyrène) collectés sont tous les deux des plastiques recyclables. Pour différencier ces deux polymères, LPF a choisi de privilégier l’intervention humaine, notamment celle de personnes en situation de handicap. Ainsi, les opérateurs de tri LPF séparent manuellement les différents types de gobelets.